Logo_website.png
  • picto-facebook
  • picto-instagram

© 2018 Les jardins de Salomon

Eloïse Jacopin-Bucher

Native du Jura suisse, au sein d’une famille d’artistes et d’artisans, j’ai hérité d’un esprit créatif et d’une passion pour le travail des matières dès ma plus tendre enfance. En parallèle à mes études en ergothérapie, puis en anthropologie, j’ai continué à développer mes habiletés manuelles et à affiner mon style créatif. M’établissant à Neuchâtel, canton natif de mon époux, j’ai découvert une région qui a gardé de son histoire industrielle, une sensibilité particulière au monde du textile. En effet, cette dernière est perceptible à travers l’Ecole d’arts appliqués de La Chaux-de-Fonds, les boutiques, les artistes et les artisans-créateurs évoluant aujourd’hui au sein des Montagnes neuchâteloises, et qui valorisent le retour du phénomène « Swiss Handmade ». À double casquette, j’ai donc mené une recherche en anthropologie pour comprendre les valeurs culturelles, historiques et économiques liées au marché artisanal textile de cette région, et j’ai développé dès 2014 mon entreprise artisanale textile de création d’animaux en tissu et d’objets de décoration, participant ainsi également au marché « Swiss Handmade » de la région. Autodidacte en matière de couture et d’association textile, je puise mon inspiration pour créer mes patrons au sein de mondes doux, romantiques et bohèmes, tels qu’ils apparaissent dans les romans de Jane Austen ou de Beatrix Potter. Ma profession d’anthropologue, et l’intérêt que je porte au marché artisanal textile des Montagnes neuchâteloises, m’a permis de m’ancrer au sein d’un réseau d’artisans-créateurs, de petites boutiques de laine et de tissu, de merceries riches en matières et matériaux particuliers et rares, comme certains boutons en verre ou des dentelles qui datent du début du XXe siècle. Les trésors que j’y déniche finalisent mes créations, les rendant douces, chics, uniques et singulières, que je vous invite à découvrir.